cerise


cerise

cerise [ s(ə)riz ] n. f.
• 1190; lat. pop. ceresia, class. ceraseum
1Fruit du cerisier, petite drupe ronde, lisse, le plus souvent rouge ou parfois jaune. bigarreau, burlat, griotte, 1. guigne, marasque, marmotte , montmorency, napoléon (cf. Cœur de pigeon). Cerise anglaise. Cerise sauvage. merise. Noyau, queue de cerise. Clafoutis, tarte aux cerises. Confiture de cerises. Cerises à l'eau-de-vie. Liqueurs et alcools de cerise. cerisette, cherry, guignolet, kirsch, marasquin. Tisane de queues de cerises. Le temps des cerises. Aux cerises : à l'époque des cerises. Loc. C'est la cerise sur le gâteau, le petit détail qui parachève, couronne une entreprise.
Adj. inv. Rouge cerise, franc et assez vif. ⇒ vermeil. Des rubans cerise.
2Par anal. Tomate(-)cerise. Fruit rouge du caféier contenant le grain de café.
3Arg. Avoir la cerise : manquer de chance. ⇒fam. 2. guigne.

cerise nom féminin (latin populaire ceresia, du grec kerasion) Fruit comestible du cerisier. ● cerise (difficultés) nom féminin (latin populaire ceresia, du grec kerasion) Orthographe 1. Tarte aux cerises est au pluriel, car cerise est un nom comptable : il y a plusieurs cerises sur la tarte. Mais on écrit indifféremment confiture, liqueur de cerise (= faite avec de la cerise) ou de cerises (= faite avec des cerises). 2. Cerise, employé comme adjectif de couleur, est invariable : des rouges à lèvres cerise. Voir grammaire : noms de couleur. ● cerise (expressions) nom féminin (latin populaire ceresia, du grec kerasion) Populaire. Avoir la cerise, ne pas avoir de chance, avoir la guigne. Familier. La cerise sur le gâteau, ce qui vient s'ajouter à un ensemble d'éléments (généralement positifs) ; ce qui couronne le tout. Rouge comme une cerise, dont le visage a rougi sous le coup de l'émotion, de l'alcool, etc. ● cerise adjectif invariable et nom masculin Rouge vif : Cravates cerise.

cerise
n. f. et adj. inv.
d1./d Drupe comestible du cerisier.
|| adj. inv. De la couleur de la cerise. Des robes cerise. Rouge cerise: rouge vif.
d2./d Fruit du caféier, qui contient deux graines appelées fèves. Syn. (Afr. subsah.) café-cerise.
d3./d Cerise de Cayenne: fruit comestible du cerisier de Cayenne.
(Afr. subsah.) Cerise du Cayor: fruit comestible du cerisier du Cayor.
(Québec) Cerise de France: fruit charnu et sucré du cerisier cultivé.
Cerises à grappes: fruits noirâtres et à chair pâteuse que le cerisier de Virginie produit en grappes.

⇒CERISE, subst. fém.
A.— Petit fruit à noyau de forme ronde, de couleur généralement rouge, que produit le cerisier :
1. ... j'arrive de la ferme pour vous apporter un petit panier de cerises... vous savez, de ces cerises croquantes du cerisier derrière le hangar, ...
ERCKMANN-CHATRIAN, L'Ami Fritz, 1864, p. 132.
SYNT. Cerises à courte queue (cf. aigriotte); cerises précoces (LAMARTINE, Le Tailleur de pierre de Saint-Point, 1851, p. 445), tardives (Ac. 1798-1932); cerises à confire, cerises confites (Ac. 1798-1932).
GASTR. Vin de cerises. Alcool fait à base de jus de cerise (cf. CRÈVECŒUR, Voyage dans la Haute Pensylvanie, t. 1, 1801, p. 276). Ratafia de cerise (JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 2, 1812, p. 274). Sirop, confiture de cerises; tarte aux cerises; cerises à l'eau-de-vie (BALZAC, Les Illusions perdues, 1843, p. 355).
Expr. pop.
1. Le temps des cerises. Le printemps; au fig. le début de l'existence, la jeunesse :
2. ... la guerre avançait, prenait de l'âge. Viendrait un jour où elle finirait. Toutes les bouches de la fontaine aux milliards tariraient soudain. Tant pis, alors, pour ceux qui auraient fait les dégoûtés ou les timides. Ils contempleraient, d'en bas, les insolentes fortunes des autres. Ils regretteraient un peu tard le temps des grenades, comme d'autres le temps des cerises.
ROMAINS, Les Hommes de bonne volonté, Verdun, 1938, p. 176.
2. P. ell. Aux prochaines cerises. Au prochain printemps :
3. « Et vous, quel âge? » fis-je avec brutalité, et je regardai méchamment le malade; il fut étonné. « Moi? 23 ans aux prochaines cerises. »
JOUVE, La Scène capitale, 1935, p. 222.
3. Vieilli. C'est un panier de cerises (p. allus. au jugement que donna Mme de Sévigné sur les fables de La Fontaine). Tout [dans une collection d'objets] est également à louer (cf. Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., ROB.).
B.— [P. anal. avec la couleur, la forme, la fraîcheur du fruit]
1. BOT. Fruit d'une autre plante ressemblant beaucoup à la cerise. Cerise d'hiver ou en chemise (Lar. 19e, Lar. encyclop.). Fruit de l'alkékenge. Cerise d'ours (Lar. 19e, Lar. encyclop.). Fruit de la busserole. Cerise gommeuse (ROB.). Fruit du savonnier. Cerise carrée (ROB.). Fruit du giroflier (cf. cerisier A). Cerise des Antilles (ROB.). Fruit de la malpighie. Cerise du café, du caféier (cf. CHATEAUBRIAND, Les Natchez, 1826, p. 297).
2. [En parlant d'une pers.] Un teint de cerise (PONCHON, La Muse au cabaret, Insatiabilité, 1920, p. 187). Un teint frais et rose. Bouche en cerise (GREEN, Journal, 1944, p. 129). Bouche rouge, menue et charnue. Rouge comme une cerise. Très rouge, naturellement ou par suite d'un effort, d'une émotion :
4. ... il [Stephen] imagina de moucher une bougie; la crainte de l'éteindre fit qu'il l'éteignit, tous les regards se tournèrent vers lui, il devint rouge comme une cerise.
KARR, Sous les tilleuls, 1832, p. 58.
Rem. L'emploi adj. de cerise pour rouge est assez fréq.; dans ce cas, cerise reste inv. Chevaux bai cerise (PONSON DU TERRAIL, Rocambole, t. 4, Les Exploits de Rocambole, 1859, p. 45). Rubans cerise (ZOLA, L'Œuvre, 1886, p. 76). Ils [les navires] portaient des femmes en brocart cerise ou en damas vert (PROUST, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, 1918, p. 898).
C.— Emplois techn. ou spéc.
1. Argot
a) Visage, tête. Tomber sur la cerise. Tomber dessus. Ils nous tombaient sur la cerise toujours en guise d'apéritif (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 536).
b) Malchance. Avoir la cerise (ROB.). Pas de souhait de bonne chance. Ça porte malheur. Assez de cerise comme ça! Charogne de grève! (A. ARNOUX, Double chance, 1958, p. 200).
c) Région. (Canada). Virginité. Faites-moi perdre ma cerise (V.-L. BEAULIEU, Mémoires d'Outre-tonneau, Montréal, 1968, p. 171).
2. MÉTALL. Rouge(-)cerise ou cerise, subst. masc. Couleur que prend le fer soumis à une très haute température et, p. ext., indication de cette température. Fer chauffé au rouge-cerise (LITTRÉ, DG). Le rouge de cuivre et le cerise du métal en fusion (COLETTE, Claudine en ménage, 1902, p. 153). Du rouge cerise au rouge sombre, chauffer lentement et bien à cœur jusqu'au rouge cerise, qu'il ne faut pas dépasser (J. CAHEN, E. BRUET, Carrières, plâtrières, ardoisières, 1926, p. 95).
3. MÉD. VÉTÉR. Sorte d'excroissance qui peut se développer à la surface d'une plaie, particulièrement sur le pied du cheval (cf. E. GARCIN, Guide vétér., 1944, p. 184).
Prononc. et Orth. :[s()]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1190 (J. BODEL, Chanson des Saisnes, XXIII ds GDF. Compl.). Du lat. vulg. « id. » neutre plur. considéré comme fém. sing., du b. lat. ceresium neutre sing. (1re moitié VIe s. ANTHIMUS. ds ANDRÉ Bot., s.v. cerasium), var. apophonique de cerasium (Columelle ds TLL s.v., 854, 29), empr. au gr. « cerise » lui-même dér. de (ou ) « cerisier ». Fréq. abs. littér. :472. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 348, b) 1 103; XXe s. : a) 692, b) 701. Bbg. BRÜCH 1913, p. 168. — Des Cerises et des merises. Vie Lang. 1953, p. 290. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 128, 175. — GOUG. Mots t. 1, 1962, p. 100. — MAT. Louis-Philippe, 1951, p. 205.

cerise [s(ə)ʀiz] n. f.
ÉTYM. 1190; du lat. pop. ceresia, plur. neutre, lat. impérial cerasium, lat. class. cerasum, grec kerasion « cerise ».
1 Petit fruit charnu, à noyau, à peau lisse brillante, rouge (parfois jaune pâle) à maturité, produit par le cerisier. Bigarreau, cerisette, griotte, guigne, marasque. || La cerise est une drupe. || Cerises de Montmorency. || Des cerises sauvages. Agriote, merise. || Cerises séchées. Cerisette.Garnir un gâteau de cerises. || Clafoutis, tarte aux cerises. || Confiture de cerises. || Cerises à l'eau-de-vie. || Liqueurs aux cerises ( Cerisette, guignolet, kirsch, marasquin). || Les propriétés diurétiques de la queue de cerise.
tableau Noms de fruits.
tableau Noms de remèdes.
Par compar.Devenir rouge comme une cerise, sous le coup de l'émotion, de la confusion.Avoir la bouche pareille à une cerise, petite, charnue et très rouge.En cerise : en forme de cerise. || Bouche, sourire en cerise.
1 (…) nous allâmes dans le verger achever notre dessert avec des cerises. Je montai sur l'arbre, et je leur en jetais des bouquets dont elles me rendaient les noyaux à travers les branches (…) Je me disais en moi-même : Que mes lèvres ne sont-elles des cerises ! comme je les leur jetterais ainsi de bon cœur.
Rousseau, les Confessions, IV.
2 M. de Vendôme disait de madame de Nemours, qui avait un long nez courbé sur des lèvres vermeilles : « Elle a l'air d'un perroquet qui mange une cerise ».
Chamfort, Caractères et Anecdotes, p. 255.
3 (…) des cerises
lisses comme la chair qui rit des jeunes filles (…)
Francis Jammes, Prière pour aller au paradis avec les ânes.
4 (…) une fillette toute dorée de peau et de poil; sourire en cerise.
G. Duhamel, Récits des temps de guerre, IV, p. 69.
5 (…) une jatte de lait reposait sur la table et des cerises noires trempaient (…) dans une terrine d'eau.
H. Bosco, le Mas Théotime, II, p. 51.
Loc. (vx; jugement de Mme de Sévigné sur les œuvres de La Fontaine). C'est un panier de cerises : tout est parfait, agréable (dans cette chose).
Le temps des cerises : le printemps.
5.1 Mais il est bien court, le temps des cerises
Où l'on s'en va deux, cueillir en rêvant
Des pendants d'oreilles…
Cerises d'amour aux roses pareilles,
Tombant sous la feuille en gouttes de sang…
Mais il est bien court, le temps des cerises,
Pendants de corail qu'on cueille en rêvant !
Jean-Baptiste Clément, le Temps des cerises.
Loc. fam., par plais. (parodie d'un pseudo-parler rural). Aux cerises : à l'époque des cerises. || Elle aura huit ans aux cerises, au printemps prochain.
2 Adj. invar. (1792, in D. D. L.). De la nuance de rouge propre à la cerise. || Des rubans cerise.
6 Le soleil était déjà bas (…) un feu d'abord doré, puis vermillon, puis cerise.
Claude Lévi-Strauss, Tristes tropiques, p. 52.
tableau Désignations de couleurs.
3 a (Qualifié; désignant des fruits comparés à la cerise, 1.). || Cerise gommeuse : fruit du savonnier.Cerise des Antilles : fruit de la malpighie.Cerise carrée : fruit d'un giroflier appelé cerisier de Cayenne.
b Spécialt. || Cerise sèche : fruit séché du caféier. || Cerise fraîche du café, et, absolt, (en franç. d'Afrique), cerise : fruit frais entier (drupe) du caféier (cit.).
c Appos. || Tomate cerise (dite aussi tomate cocktail) : tomate à fruits ronds, de très petite taille; ce fruit. || Une barquette de tomates cerises.
4 Fam. Tête. || En plein sur la cerise. Cassis.
5 Argot. || Avoir la cerise : être toujours en proie à la malchance. Guigne, guignon. || La Cerise, roman de A. Boudard.
7 Dudule, c'était un piaf. On avait à la loge un couple de serins qui avait fait des petits. La serine est partie et le mâle a attrapé la cerise : couic, terminé.
Jean Ferniot, Pierrot et Aline, p. 35.
DÉR. Cerisaie, cerisette, cerisier.
COMP. Laurier-cerise.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cerisé — Cerisé …   Wikipedia

  • Cerise — may refer to: Cerise (color) Cerise (comics) Cerise (grape) Cerise (satellite) Cerisé, France The French word for cherry, a fruit This disambiguation page lists articles associated with the same title. If an …   Wikipedia

  • Cerisé — Saltar a navegación, búsqueda Cerisé País …   Wikipedia Español

  • cerise — shade of red, 1858, from Fr. rouge cerise cherry red, from cerise cherry (see CHERRY (Cf. cherry)) …   Etymology dictionary

  • cerise — CERISE. s. f. Espèce de petit fruit à noyau, dont la chair est fort aqueuse, et la peau fort rouge et fort mince. Cerise à courte queue. Cerises précoces. Cerises tardives. Cerises à confire. Cerises confites …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Cerise — Ce*rise , a. [F., a cherry. See {Cherry}.] Cherry colored; a light bright red; applied to textile fabrics, especially silk. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Cerise — (franz., spr. ß ris ), die Kirsche; kirschrot …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Cerise — (frz., spr. ß rihs ), Kirsche; kirschrot …   Kleines Konversations-Lexikon

  • cerise — CERISE. s. f. Espece de petit fruit à noyau dont la chair est fort aqueuse & la peau fort rouge & fort mince. Cerises à courte queüe. cerises precoces. cerises tardives. cerises à confire. cerises confites. On dit communément, Aux cerises, pour… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • cerise — ► NOUN ▪ a light, clear red colour. ORIGIN French, cherry …   English terms dictionary